Regards Sur La Copropriété : Quand La Rénovation Énergétique Devient Une Réalité

Publié le 28/12/2020
Longtemps la rénovation énergétique en copropriété est apparue comme peu réaliste, pas convaincante, très complexe, avec des aides inadaptées. Aujourd’hui, la préservation de l’environnement est devenue primordiale. Les chiffres sont là : le bâtiment représente 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France dont 2/3 sont issues du secteur résidentiel et consomme 40 % des dépenses d’énergie. De nombreux moyens d’informations, d’accompagnement et de financement ont été mis en place pour les copropriétés.

QUAND LA RENOVATION ENERGETIQUE DEVIENT UNE REALITE

En septembre 2020, le plan de relance de l'économie affirme l'écologie comme une priorité en visant notamment la rénovation énergétique des logements privée avec un budget de 2 milliards d'euros.

Embarquer la rénovation énergétique de son immeuble à l’occasion des différents travaux à faire dans sa copropriété n’apparaît plus comme une option mais comme une évidence.

Une priorité pour chaque copropriétaire
D’objectifs nationaux assez lointains, les rénovations énergétiques deviennent aussi des motivations individuelles. Les immeubles vieillissent, les factures d’énergie augmentent, les logements n’ont plus le confort attendu en étant trop chaud l’été et trop froid l’hiver, les locataires peuvent exiger des performances énergétiques plus élevées, la valeur marchande d’un bien immobilier en dépend aussi.
Ce sont autant de bonnes raisons pour s’engager à rénover son immeuble.


La rénovation énergétique. De quoi parle-t-on ?
Par travaux de rénovation énergétique, on entend les réparations ou améliorations qui permettent de réduire la consommation d’énergie des logements. Cela comprend les travaux d’isolation des combles, des murs, des fenêtres, du toit, des planchers et la réduction des ponts thermiques par lesquels s’échappent la chaleur ou le froid. Le remplacement des systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude existants par d’autres plus performants et utilisant une source d’énergie renouvelable en fait aussi partie de même que la mise en place de systèmes de ventilation performants.

Des stratégies éprouvées par les copropriétés
Même si les rénovations énergétiques en copropriété ont été encore trop peu nombreuses,
les réalisations réussies se multiplient et sont autant d’exemples qui mettent en confiance et sur lesquels les copropriétaires peuvent s’appuyer.
En copropriété, les évènements déclencheurs de rénovations peuvent être les préconisations données lors d’audits énergétiques ou de diagnostics techniques globaux. La nécessité d’entretenir le gros-oeuvre de l’immeuble ou de renouveler un équipement reste aussi l’un des principaux points d’entrée avec le changement de la chaudière par exemple ou le ravalement de la façade.


Des aides financières qui se multiplient
Aujourd’hui, les copropriétés font l’objet d’aides substantielles qui sont cumulables et adaptées à leur mode de fonctionnement.
Les CEE (Certificats d’Economie d’Energie) permettent de participer à la rénovation de
chaufferie non performante alimentée par des énergies fossiles.
Le dispositif « MaPrimeRénov » s’ouvre à l’ensemble des copropriétaires avec une formule simplifiée d’une seule aide collective versée au syndicat des copropriétaires, indépendamment des situations individuelles de copropriétaires. Plus d’informations sur
maprimerenov.gouv.fr.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous